Plus petit état du Maghreb, la Tunisie avec ses 10 millions d’habitants, a toujours été la plus cosmopolite contrée de l’Afrique du Nord. Berceau de la civilisation carthaginoise, elle a connu diverses influences, des romains aux français, en passant par les arabes et a su en tirer le meilleur. Encore aujourd’hui fidèle à ses multiples traditions, la Tunisie offre également une variété de paysages saisissantes.

Indépendante depuis 1956, elle a été le théâtre en 2011 de la révolution de Jasmin qui s’est ensuite transformé en printemps arabe en se propageant dans le pays et apportant un vent de liberté. La Tunisie est bel et bien un pays à part dans le monde arabe.

Tunis

Tunis la capitale, à la fois arabe et africaine, sans oublier une certaine influence européenne offre un visage qui n’appartient qu’à elle. Le long de ses boulevards se succèdent de superbes maisons au balcon en fer forgé, des cafés qui ne désemplissent pas, et d’appétissantes pâtisseries. A Tunis, on revendique un certain art de vivre. Fondé par les arabes au VIIème siècle, la médina est le cœur authentique et historique de la ville. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, elle est un centre de vie où peu d’étrangers résident. Un peu moins de 15 milles personnes vivent dans ce quartier où se côtoient commerçants et artistes. C’est un labyrinthe de ruelles bordées de magasins colorés qui sont regroupés par qualité. Mais avant, de s’enfoncer dans la Médina, un détour s’impose dans le marché central, abrité par une ale récemment rénovée. Situé dans l’ancienne ville coloniale, c’est le ventre de Tunis, des notes de fleurs orangées envahissent les étales où les fleurs à même le sol trouvent acquéreur par paniers entiers. Plantes médicinales et aromatiques sont présentent dans toutes les demeures. A Tunis comme dans tout le pays, le poulpe occupe une place particulière dans la cuisine. Le parfum sucré des makrouts un grand classique de la pâtisserie orientale remplie la Médina et se mêle à celui plus corsé du café que l’on déguste à longueur de journée autour de petites tables. La vue qu’on a du toit de la Médina donne une idée plus précise de sa densité. Plus bas sur l’ancienne place du tribunal, le palais kheireddine a été habilement transformé en musée.

decouverte-tunisie-voyage

Carthage

A l’écart du tumulte de Tunis, Carthage est une célèbre cité antique bâtie par les phéniciens. Elle possédait à l’époque une flotte redoutable maritime et exerçait son emprise sur tout le commerce de la région. Ses colonnes de marbres dominent Tunis au loin. La cathédrale de Saint-Louis de Carthage est devenue un site d’exposition. Carthage est resté un endroit chic où se côtoient des maisons d’architectes, des ruines et des demeures anciennes en pleine restauration. Les maisons romaines dispersées autour de la colline témoignent du raffinement dans lequel les romains pouvaient vivre, marbre, mosaïque, toiture sophistiquées et pour ne rien gâcher une situation idéale face à la mer.

Je quitte ce pays le cœur conquis par un tel patrimoine et un tel festival de saveur et de couleur.

Mais je me prépare surtout pour mon prochain voyage.