Le terme investissement locatif prend son sens dans la sphère de l’immobilier. Il s’agit tout simplement d’un placement dans un bien immobilier destiné à la location. L’acquisition peut être de plusieurs types : appartement, maison, studio, immeuble, local, parking… De plus en plus d’investisseurs optent pour ce placement en raison des nombreux avantages qu’il procure.

L’immobilier locatif : comment ça marche ?

Acheter un bien pour le louer à un tiers devient aujourd’hui une activité très en vogue. En raison d’un taux de crédits très bas proposés par la banque, l’investissement immobilier dans le locatif a le vent en poupe depuis quelques temps. Faire un emprunt est bon un moyen pour financer ce genre de placement. L’investisseur a l’opportunité de payer sa mensualité à l’aide des loyers perçus chaque mois. En plus des loyers, le locatif promet également un autre retour sur investissement, la plus-value. Le bien immobilier peut en effet être revendu dans le but de récupérer un bénéfice considérable.

Dans le cas d’un local, d’une maison, d’un appartement ou d’un immeuble, l’acheteur peut se retrouver avec un immobilier vide ou avec locataire. Dans le premier cas, le nouveau propriétaire est entièrement libre d’effectuer des diverses réparations et rénovations avant de le mettre en location. Quant au bien vendu avec locataire, il permet de percevoir déjà la rentabilité du placement.

Si vous souhaitez vraiment vous lancer dans l’immobilier et que vous êtes à la recherche de formations sur l’immobilier de A à Z en passant par le choix du bien, au prêt, jusqu’à la rénovation et la location, voici deux formateurs en ligne qui pourrait vous intéresser :

  1. Pierre Ollier : https://culture-entrepreneur.com/avis-pierre-ollier/
  2. Yann Darwin : https://culture-entrepreneur.com/avis-yann-darwin/

Comment et pourquoi investir dans le locatif ?

Nous l’avons mentionné précédemment, le prêt bancaire est un moyen rentable pour investir dans le locatif. Il suffit d’être un salarié ou un indépendant qui a une source de revenu régulier pour pouvoir faire l’emprunt. Cependant l’investisseur doit effectuer plusieurs analyses sur la rentabilité et le type de bien (localisation, prix…) pour éviter un mauvais choix d’investissement. Par ailleurs, on peut aussi placer son épargne dans l’immobilier afin de se préparer à la retraite et faire des revenus complémentaires.

Le locatif est un excellent choix car il fait bénéficier de défiscalisation aux propriétaires. De nombreuses lois comme la Duflot, la LMNP, la Pinel… ont été établies pour encourager les gens à choisir ce mode de placement. Entre le taux de crédits à la baisse, la défiscalisation et le rendement éventuel, cet investissement fait gagner un revenu régulier appréciable. Les retraités peuvent s’en servir pour survivre à la baisse de revenus. C’est un bon moyen pour préparer la retraite. Mais ce bien locatif constitue également un patrimoine transmissible. Il permet ainsi d’assurer l’avenir de ses progénitures.

Les difficultés à considérer

Le propriétaire n’a pas la capacité de deviner quel locataire sera un mauvais payeur. Le non-paiement des loyers est alors un risque à considérer en ce qui concerne l’investissement locatif. Pour y remédier il faut inscrire le bien à une assurance spécifique. Le non remboursement du prêt lors du décès de l’investisseur peut aussi causer du tort à sa descendance. Alors il doit prévoir cela à l’avance en cotisant à une assurance décès.

Avec de la préparation et de la vigilance, l’investissement locatif se présente comme un placement d’avenir.