Les poils superflus sur le corps peuvent être fort disgracieux. C’est pourquoi, des femmes et de plus en plus d’hommes ont recours à l’épilation pour les poils indésirables. Ces derniers peuvent s’installer sur le visage, le torse, le dos, l’avant-bras, le menton, les parties intimes, les jambes ou encore la lèvre supérieure. Au début, les gens ont coutume d’épiler seulement les aisselles, puis cela s’étend sur les autres parties du corps. Les raisons invoquées pour faire appel à cette technique sont l’hygiène et le bien-être. On retrouve deux solutions permettant de venir à bout du poil mais elles sont toutes les deux assez onéreuses.

L’épilation au laser

Cette méthode promet un résultat satisfaisant sur les personnes ayant une peau claire et des cheveux noires. Parce que les poils de ces personnes contiennent beaucoup de mélanine. L’utilisation du laser traditionnel sur les poils blonds ou gris et sur les peaux mates ou noires est par contre peu réussie. Le médecin ou le dermatologue qui pratique cette technique aurait à se servir d’un laser plus performant pour ces autres peaux. Cette épilation a pour but d’extirper les poils du corps à moyen ou à long terme.Les poils subissent l’échauffement du rayon laser, mais les zones autour ne sont pas impactées. Une seule impulsion de laser extermine une dizaine de poils. Pour ce, le rasage de la zone à épiler doit être fait 3 jours avant l’épilation au laser. Une épilation des parties au-dessus de lèvres ou le menton exige 2 à 3 séances. Mais pour les autres zones du corps, il faut 5 séances étalées sur un an pour éliminer la poussée de poils.

Cette solution ne cause pas beaucoup de douleur comparée à l’épilation électrique si le praticien met une crème anesthésique. Mais il ne détruit pas la racine des poils clairs. Le coût de cette opération environne les 50 euros pour la zone au-dessus de lèvre supérieure, 100 euros pour les aisselles et 200 euros pour les demi-jambes.

Certaines personnes ne tolèrent pas le laser : les femmes enceintes, les diabétiques, les personnes souffrant de diabète, les personnes suivant un traitement antidépresseur, ou d’acné etc. Peu importe la thérapeutique qu’on suit, il est primordial d’arrêter la prise de médicaments 6 mois avant l’épilation au laser et de se protéger du rayon solaire 3 semaines après le traitement.

Enfin, il y a également l’épilation avec une lampe flash, une solution plus rapide que le laser. Car elle a l’avantage de traiter une zone plus grande. Son action est identique au laser.

L’épilation électro thermolyse

Celui-ci s’adresse à tous types de poil. La destruction des bulbes pileux se fait un à un. La durée du traitement est également d’un an, réparti sur 5 séances. Cette solution est plus douloureuse que le rayon laser et peut exiger une anesthésie locale. Mais il a l’avantage de convenir aux blonds qu’aux bruns. Le coût est le même que l’épilation au laser. Ce traitement est également contre-indiqué pour les diabétiques, les cardiaques, les personnes souffrant d’infections etc.

technique-epilation

Et après cela, faites comme ceci pour entretenir vos jambes.